Délégation du Scoutisme Français à Mauthausen et Harteim pour rendre hommage à des scouts assassinés

Dimanche 5 mai 2019, une délégation du Scoutisme Français a participé aux cérémonies officielles du 74ème anniversaire de la libération du camp de Mauthausen et a inauguré une « plaque mémorielle scoute ».



Le camp de Mauthausen, l’un des plus dur du troisième Reich, a vu disparaître plus de 120 000 déportés. Aux côtés de l’Amicale de Mauthausen France, des scouts autrichiens (PPÖ) et de l’Organisation Mondiale du Mouvement Scout (OMMS), la délégation a découvert ce camp et a notamment assisté à la cérémonie au monument français, historiquement le plus ancien du site.



L’après-midi, direction le château d’Hartheim, accueillant des personnes handicapées, et transformé durant la guerre en centre d’extermination. Sur l’initiative des Éclaireuses Éclaireurs de France, une plaque mémorielle a été inauguré en présence de l’ambassadeur de France, rendant hommage à Pierre DEJEAN, Commissaire National des Éclaireurs de France en “zone nord”, arrêté à Paris le 3 septembre 1943, et Fernand BEAUFILS, Commissaire local des Éclaireurs de France à Montbéliard en “zone réservée” du Reich allemand. Tous deux continuaient de faire vivre le Scoutisme même interdit.

Tous deux s’étaient engagés dans la Résistance au nom de leur idéal. Ils avaient été déportés à Mauthausen. Ils ont été mis à mort à Hartheim.



La mise en œuvre du projet revient à l’Association pour l’Histoire du Scoutisme laïque accompagnée depuis l’origine par les Éclaireuses Éclaireurs de France. Ce projet n’est d’ailleurs que la première phase d’un projet national de plus grand envergure autour de la construction de la paix auquel seront invités à participer les associations du Scoutisme Français et d’autres associations de scoutisme en Europe.