top of page

Communiqué de presse




Le 4e Congrès Mondial de l'Éducation Scoute rassemble responsables, universitaires et partenaires pour façonner l'avenir de l'éducation dans le Scoutisme

PARIS, France – Cette fin de semaine, le 4e Congrès Mondial de l'Éducation Scoute réunira plus de 500 leaders d'opinion, éducateurs, universitaires et partenaires du Mouvement Scout Mondial pour examiner les dernières tendances en matière d'éducation et de développement des jeunes, mais aussi pour élaborer une feuille de route pour l'avenir de l'éducation dans le Scoutisme.  

Le Congrès est organisé par l'Organisation Mondiale du Mouvement Scout (OMMS) et accueilli par le Scoutisme Français. Il se tiendra du 1er au 3 décembre à la Cité Internationale Universitaire de Paris. L'événement s'inscrit dans la continuité des Congrès précédents qui se sont tenus à Hong Kong (2013), en Suisse (2017) et au Brésil (2019), et vise à faire avancer une vision commune pour l'éducation non formelle ainsi que les engagements pris dans la Déclaration de Rio sur l'éducation non formelle. 

Grâce à des dizaines de présentations, de tables rondes et de discussions et séances de groupes, le Congrès mettra en évidence les idées et les pratiques innovantes des Organisations Scoutes Nationales et de partenaires de premier plan dans des domaines tels que le leadership des jeunes, l'éducation numérique, l'implication des bénévoles, l'apprentissage intergénérationnel, la diversité et l'inclusion, et l'éducation pour le développement durable. 

L'événement sera également l'occasion pour les participants de contribuer à l'élaboration d'une feuille de route pour l'avenir de l'éducation dans le Scoutisme au cours de la prochaine décennie. Cette feuille de route, l'un des résultats majeurs du Congrès, contiendra des solutions concrètes pour améliorer l'offre éducative du Scoutisme, en faisant le lien avec les priorités de la prochaine Stratégie pour le Scoutisme du Mouvement. 

« Notre monde est soumis à d'incroyables changements, et pourtant nos systèmes éducatifs traditionnels semblent bloqués. Des millions de jeunes sont laissés pour compte et n'ont pas accès à une éducation de qualité », a expliqué Ahmad Alhendawi, secrétaire général de l'OMMS. « Nous avons maintenant atteint un point de non-retour dans la crise de l'apprentissage. En tant que principal mouvement éducatif de jeunes au monde, nous devons continuer à adapter et à faire évoluer notre offre éducative pour la rendre encore plus pertinente, engageante, gratifiante et transformatrice pour les jeunes et les bénévoles. »

« Ce Congrès est l'occasion de rassembler les esprits, les pratiques et les solutions les plus remarquables de l'ensemble du Mouvement Scout et au-delà, afin de démontrer le rôle important que peut jouer l'éducation non formelle en dotant les jeunes des aptitudes et des compétences nécessaires pour prospérer dans notre monde en évolution constante », a déclaré Coline Garnier, commissaire internationale du Scoutisme Français.

Tout au long de l'événement, les responsables des Organisations Scoutes Nationales discuteront des approches à adopter pour moderniser leurs programmes scouts pour les jeunes, améliorer les systèmes de gestion des membres et des bénévoles, promouvoir l'éducation non formelle et utiliser les technologies numériques comme outil d'apprentissage et d'épanouissement personnel. Les participants apprendront également comment compléter leurs programmes des jeunes nationaux avec les initiatives éducatives du Scoutisme Mondial, et comment encourager les jeunes à découvrir et agir pour le développement durable par le biais des Scouts pour les ODD, un effort de mobilisation mondial qui vise à apporter la plus grande contribution au monde des jeunes en faveur des ODD. 

Outre les participants de plus de 75 pays, plusieurs partenaires clés, des ministres nationaux et des leaders dans le domaine de l'éducation apporteront également leur expertise à l’événement, notamment le ministre de l'éducation du Portugal et des représentants de l'UNESCO, de Junior Achievement, du WWF, de la Fondation pour l'éducation à l'environnement, de la Learning Economy Foundation et de l'Association Mondiale des Guides et des Éclaireuses (AMGE), entre autres. Le Congrès proposera également des occasions de participer en ligne pour les responsables scouts qui souhaitent assister à distance à certains moments clés.  

Plusieurs événements de mise en réseau du Congrès et des activités guidées hors site donneront aux participant un goût de la culture française, avec notamment une soirée internationale qui leur offrira la possibilité de visiter la tour Eiffel, de se balader sur les Champs-Élysées, d'embarquer pour une croisière sur la Seine ou de découvrir le quartier emblématique de Montmartre. 

---

Contacts médias 

Alexis Chaufrein: achaufrein@sgdf.fr ; +33 619291179

Maya Taylor: maya.taylor@scout.org ; +60 125500719

À propos de l'Organisation Mondiale du Mouvement Scout

Le Scoutisme est le principal mouvement éducatif de jeunes au monde, il encourage des millions de jeunes à devenir des citoyens actifs et à initier des changements positifs dans leurs communautés. Le Mouvement Scout Mondial compte plus de 57 millions de Scouts rassemblés par un réseau de 174 Organisations Scoutes Nationales.

À propos du Scoutisme Français

Depuis 1940, le Scoutisme Français regroupe au sein d'une Fédération six mouvements scouts en France : les Éclaireuses et Éclaireurs de la Nature (d'inspiration bouddhiste), les Éclaireuses et Éclaireurs de France (laïques), les Éclaireuses et Éclaireurs Israélites de France, les Éclaireuses et Éclaireurs Unionistes de France (protestants), les Scouts et Guides de France (catholiques) et les Scouts Musulmans de France. Le Scoutisme Français, ce sont 90 000 jeunes et 35 000 bénévoles qui participent à des activités scoutes tout au long de l'année dans près de 1300 groupes locaux. Au total, 125 000 personnes s'engagent à rendre le monde meilleur à travers la Fédération du Scoutisme Français.

127 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page